Chaires

Comptant cinq chaires, l’Institut des sciences de la mer de Rimouski (ISMER) assure un leadership dans des domaines de pointe en plein essor.

Image

CHAIRE DE RECHERCHE DU CANADA EN ÉCOLOGIE HALIEUTIQUE

La Chaire de recherche du Canada en écologie halieutique (niveau 2) vise à valoriser les pêcheries maritimes par l’étude de l’écologie des espèces à l’aide de technologies de pointe.

Image

CHAIRE DE RECHERCHE DU CANADA EN GÉOCHIMIE DES HYDROGÉOSYSTÈMES CÔTIERS

La Chaire de recherche du Canada sur la géochimie des hydrogéosystèmes côtiers vise à caractériser et à quantifier les transformations géochimiques souterraines entre les nappes d’eau souterraine côtières et les océans. 

Image

CHAIRE DE RECHERCHE DU CANADA EN GÉOLOGIE MARINE

La Chaire de recherche du Canada en géologie marine examine les fonds marins et leurs sédiments à l’aide de techniques de pointe.

Image

CHAIRE DE RECHERCHE DU MINISTÈRE DES PÊCHES ET DES OCÉANS CANADA EN ACOUSTIQUE MARINE APPLIQUÉE À LA RECHERCHE SUR L’ÉCOSYSTÈME ET LES MAMMIFÈRES MARINS

La Chaire de recherche du ministère des Pêches et des Océans Canada en acoustique marine appliquée à la recherche sur l’écosystème et les mammifères marins fait appel à des méthodes d’acoustique passive, telles la détection, l’identification et la localisation des baleines d’après leurs vocalisations spécifiques, ainsi que d’acoustique active pour l’estimation et la cartographie des poissons et du krill en trois dimensions dans leur environnement. Il inclut également une part de développement technologique.

Image

CHAIRE UNESCO EN ANALYSE INTÉGRÉE DES SYSTÈMES MARINS

Première chaire UNESCO dans le domaine maritime au Canada, la chaire UNESCO en analyse intégrée des systèmes marins est basée sur une étroite collaboration nord-sud avec les pays d’Afrique de l’Ouest (Sénégal, Mauritanie & Cap-Vert). Elle vise le renforcement des capacités des pays partenaires en matière de recherche sur les écosystèmes avec une orientation appliquée vers la protection de ces écosystèmes.

logo mobile